L’action des OPC d’extrait de pépin de raisin sur la santé

OPC: Polyphénols? French paradox?

opcLes OPC sont des polyphénols présents dans les pépins de raisin, ils possèdent des vertus antioxydantes bon pour l’organisme.

Les OPC, des polyphénols particulièrement intéressants, issu des pépins de raisins.

Un extrait de pepin de raisin signifie qu’il s’agit la d’un concentré de pépins de raisin. Les pépins sont généralement issus du raisin rouge (au lieu du blanc), qui ont une teneur élevée en composés appelés oligo-proanthocyanidines (OPC). Les OPC sont également présents dans une grande variété de fruits et légumes, y compris l’écorce de pin (et sa marque commerciale Pycnogenol) et le thé vert, où, comme l’extrait de pépins de raisin, ils possèdent de puissantes propriétés antioxydantes.

Les OPC sont chimiquement connues comme étant des flavonoïdes ou polyphénols, qui peuvent différer considérablement en fonction de leur arrangement polymère. Par exemple, les polyphénols peuvent exister en simple (monomères), double (dimères), triple (trimères), quadruple (tétramères) et même plus avec les chaînes « cyanidines » (tanins). Toute la longueur de chaîne de 2 à 7 est appelée «oligomères» et les chaînes plus longues sont appelées «polymères». Il est généralement admis que plus la chaîne cyanidine est longue, moins la molécule est biodisponible et active. Il peut même être possible pour les composés de longueur de chaîne plus longue (tanins) d’interférer avec l’absorption d’autres nutriments consommés en même temps. De nombreux extraits de pépins de raisin commerciaux sont normalisées à une teneur totale d’OPC, ce qui peut ou ne peut pas prendre en compte l’assortiment de dimères / trimères, etc… présents dans le produit final.

Les OPC et le « french paradox »

Vous avez probablement entendu parler du phénomène de santé connu comme le «french paradox», qui attribue une faible incidence de maladies cardiovasculaires en France, malgré « notre » forte consommation de matières grasses, car associé à une consommation copieuse de vin rouge. Les effets cardioprotecteurs du vin rouge (et éventuellement pour le jus de raisin rouge / violet) ont en outre été spéculés comme étant du fait de groupes de composés diversement appelés flavonoïdes, catéchines et les proanthocyanidines, des tanins qui se trouvent à des concentrations élevées dans le vin rouge. Ces composés se retrouvent à des niveaux particulièrement élevés dans les pépins de raisin, où ils peuvent être extraits et concentrés pour être utilisés en tant que complément alimentaire. Les recherches sur les propriétés chimiques de l’extrait de pépins de raisin ont montré qu’ils sont de puissants antioxydants, c’est-à-dire des piégeurs de radicaux libres encore plus puissant que les vitamines antioxydantes plus couramment utilisés tels que C et E. L’extrait de pépin de raisin et les oligo-proanthocyanidines (OPC) qu’il contient, possède de toute évidence des propriétés antioxydantes remarquables. Leurs effets sur la réduction des dommages des radicaux libres et le stress oxydatif suggèrent qu’ils peuvent être particulièrement efficaces pour réduire le risque de cancer, les maladies cardiovasculaires et un certain nombre de maladies chroniques liées au vieillissement. Bien que la majorité des études menées sur les extraits de pépins de raisin aient été effectuées en culture cellulaire (tube à essai) et sur les animaux, les résultats n’en restent pas moins extrêmement prometteurs

Dans une étude en laboratoire, les propriétés de chimio-protection (lutte contre le cancer) du pépin de raisin ont été testées dans le cancer du sein humain et les cellules de cancer du poumon. Les résultats indiquent que l’extrait de pepin de raisin a été efficace dans la promotion de la cytotoxicité (mort cellulaire) contre les cellules cancéreuses, mais que la croissance et la viabilité des cellules normales a été maintenues. Une autre étude sur les cellules a examiné les effets de l’extrait de pépin de raisin sur la prévention des dommages sur l’ADN cellulaire ainsi que la mort cellulaire qui survient lorsque les cellules sont exposées au tabac. Les résultats ont montré que l’exposition au tabac provoque des dommages oxydatifs des tissus et de l’apoptose (mort cellulaire), et que cela peut-être réduit de 10 à 85% avec des antioxydants comme les vitamines C et E et de l’extrait de pépins de raisin. Mais il est important de souligner que l’extrait de pepin de raisin est environ 2 à 5 fois plus efficace que les vitamines C ou E seule et que la combinaison des vitamines avec les pépins de raisin est encore plus efficace dans la prévention des dommages et la mort cellulaire. Un certain nombre d’études sur les animaux ont confirmé ce potentiel antioxydant de l’extrait de pépins de raisin. Dans une étude, les lapins ont été nourris avec un régime riche en cholestérol avec et sans pépins de raisin. Bien qu’il n’y ait pas de changement majeur dans les taux de cholestérols des lapins, ceux qui ont reçu les extraits de pépin de raisin ont montré une diminution du niveau des très nuisibles ester cholestéryle hydroperoxydes et de l’aortique malondialdéhyde (MDA) – qui peuvent à la fois induire des dommages importants aux garnitures délicates des vaisseaux sanguins et entraîner l’athérosclérose. L’analyse immunohistochimique a révélé une diminution du LDL oxydé – le type de cholestérol qui forme des lésions athérosclérotiques. Dans une autre expérience utilisant du plasma humain, l’extait de pépin de raisin ajouté au plasma a également inhibé l’oxydation des LDL, suggérant un possible bénéfice dans la prévention de l’athérosclérose chez l’homme. Dans une des rares études effectuées directement sur l’homme, on a remarqué que 300 mg de d’extrait de pépin de raisin par jour pendant 5 jours entraînait une augmentation significative de la capacité antioxydante totale (TAC) du sang. Un certain nombre d’études épidémiologiques et cas-témoins ont montré que les personnes qui consomment de 1 à 2 verres de vin rouge par jour courent moins de risque de maladie cardiovasculaire et peut-être d’avoir certains cancers. Ces types d’études ne sont bien sûr pas évocatrices d’effets possibles sur la santé, mais d’autres études ont montré que la plupart des composés phénoliques dans le vin rouge qui sont absorbés dans le sang, s’associent avec le cholestérol LDL et réduisent la sensibilité des LDL à l’oxydation – ce qui en fait une suite logique sur les effets cardio protecteurs du vin rouge. Enfin, on pourrait citer d’autres études, principalement menées sur des lapins et des rats, qui suggèrent que le pépin de raisin peut également posséder une activité anti inflammatoire, augmenter la circulation sanguine (vasodilatation) et améliorer l’intégrité des vaisseaux sanguins.

L’extrait des pépins de raisin est sécuritaire lorsqu’il est utilisé conformément aux instructions des laboratoires. Pas d’effets indésirables ont été associés à son utilisation.

> Pour approfondir le sujet, vous pouvez lire notre article: Bien choisir son extrait de pépins de raisin.